Inspiration et implication : l’histoire de mon logo

Logo minikan5 dore-01

Authenticité, africanité, modernité, ou se poser une question fondamentale : Comment allier ces trois directions en un seul et même mouvement?

Minikan, c’est un héritage. Minikan signifie petite maman en baoulé. C’est le troisième prénom que ma mère m’a donné en hommage à sa propre maman. Une petite maman, c’est déjà une petite femme, respectueuse, malicieuse mais attentionnée qui deviendra à son tour mère, et prendra soin de sa famille comme elle a pris soin de nous. Elle nous a appris toutes ces petites choses dont nous n’avions pas conscience étant petits  :  bravoure, courage, loyauté, débrouillardise, persévérance, modestie, travail, traditions. Elle a été élevée très simplement dans son village à Odienné, et c’est sa force de caractère qui l’a amenée a se battre. Ce n’est pas parce que mon petit frère et moi, avons grandi en ville à Abidjan que l’on devait échapper à cette éducation qui nous apprend la valeur de la vie et du travail. Un véritable apprentissage.
Elle tenait une boutique de pagnes à Abidjan, qu’avec chaque économie, elle faisait prospérer. Elle me faisait parfois coudre des vêtements par des artisans locaux que j’adorais. J’ai toujours vécu dans ce cocon de pagne, fait de coton.

La fleur de coton, c’est le symbole qui a inspiré le logo de Minikan, c’est la matière première du tissu que j’utilise pour mes créations, il revêt d’une importance capitale qu’il fasse partie de mon logo. A vous dire vrai, je n’en suis pas encore totalement satisfaite, tout travail est en progression permanente, alors il reste du chemin avant d’arriver à un logo qui transmettrai entièrement et en un clin d’œil le message que je souhaite véhiculer à travers ce petit dessin qui se doit de renfermer tant de sens.

 

Logo_Minikan-Noir-01

Ma culture maternelle joue donc un rôle essentiel dans la création de la ligne de vêtements Minikan, c’est son exigence sur tous les plans qui a conduit à ce que j’exploite une voie dans laquelle je me sente indépendante, de manière loyale et travailleuse. Le style de la ligne est très coloré, à l’image des imprimés africains que je travail. Les couleurs de la collection que je vous présente demain sont vives, chaudes et puissantes, pour créer un climat de convivialité. Il m’arrive d’utiliser différents tissus pour un même vêtement, le pagne wax qui est un morceau d’étoffe qui a toujours une signification sociale, et le bogolan qui utilises une technique traditionnelle ancienne de teinture végétale.

L’idée étant de canaliser l’humeur, que je perçois chez les femmes, très changeante en une confection unique. J’admire les femmes, fières d’elles et déterminées dans leurs choix, j’observe leur façon de s’habiller en fonction de si elles sortent avec leur copines, si elles sont pressées, ou si il y a un enjeu professionnel qui les motive. Les femmes sont toutes des créatrices dans l’âme. Elles apportent une touche caractéristique et identifiable à tout ce qu’elles entreprennent. C’est autour des divers aspects de la femme que tourne mon travail, comme elle pense, et réagit pendant ces moments de doutes, qui jalonnent la vie, de joie comme de tristesse, d’amertume comme de satisfaction, et comment elle envisage de se vêtir, pour conserver ses atouts, et sa sensualité à travers le regard qu’elle renvoie, les codes qu’elle impose, dans chaque portion de vie.

Avec toutes les difficultés, mais aussi les grandes joies que cela implique, je me suis lancée il y a deux ans dans l’aventure entrepreneuriale, et je m’attèle à monter ma petite entreprise de vêtements afro-européens comme j’aime les appeler, afin de démocratiser ces textiles africains hypnotiques, de toute beauté, à travers la création de pièces uniques, et modernes. Dans le même temps, je continue de me former. A la rentrée prochaine, j’intègre le GRETA afin de me perfectionner d’avantage à ce métier qui me passionne la création/styliste/modéliste.

Pour l’heure, la date principale à retenir est le samedi 17 juin, c’est demain!!! Sur la boutique en ligne, j’aurais l’occasion de vous présenter la collection printemps/été 2017 sur laquelle j’ai travaillé, par passion et par conviction, ces 10 derniers mois. Intégralement conçus, à la main, avec des tissus que j’ai minutieusement choisis en exclusivité à Abidjan, pour mettre en valeur la fraîcheur et l’authenticité de la Côte d’Ivoire. Soyez au rendez-vous, demain 13h! 🙂

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. An Tony'M dit :

    Très bel article…
    Un grand Merci
    Tony

    J'aime

  2. Bonne continuation. De tout coeur avec toi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s